Poiriers

Les Poiriers commun (Pyrus communis L.) sont des arbre fruitier de la famille des rosacées cultivés pour leur fruit, la poire.

Les poiriers cultivés sont des arbres originaire des régions tempérées d’Europe et d’Asie. De taille moyenne, il peut atteindre dix à vingt mètres de haut et vivre jusqu’à 300 ans. Il est cultivé et naturalisé dans tous les continents. Les feuilles à limbe ovale, finement dentées sur le bord, ont un pétiole aussi long que le limbe et mesurent environ huit à neuf centimètres.

Les fleurs qui apparaissent en avril-mai sont blanches et groupées en corymbes.

Utilisations

La poire, fruit des poiriers, est comestible. Certaines variétés sans intérêt gustatif sont transformées en poiré, une boisson pétillante légèrement alcoolisée (existence d’A.O.C. et A.O.P.)

Le bois du poirier, très homogène, compact, peut acquérir un beau poli. Il est recherché pour l’ébénisterie, la gravure et la sculpture. Il constitue un excellent bois de chauffage. Son écorce est réputée tonique et astringente et a été employée comme fébrifuge[réf. souhaitée].

Culture

La multiplication des poiriers se fait par semis mais un simple semis a deux inconvénients : il ne permet pas de donner des fruits identiques au fruit d’origine de la graine et les fruits obtenus naturellement n’apparaissent que vers les dix ans de l’arbre et sont souvent sans intérêt gustatif. Le semis est donc utilisé principalement pour obtenir des francs sur lesquels on greffe des variétés existantes. Le plus souvent, on pratique une greffe en écusson en fin d’été, mais aussi en fente ou en couronne au printemps.

Ressources : Wikipedia

Voici le seul résultat